Donald Trump : La grippe espagnole de « 1917 » aurait mis fin à la « Seconde Guerre mondiale »

Les États-Unis sont le pays le plus touché au monde en valeur absolue avec 163 370 décès, selon le comptage de Johns Hopkins.point 107 | Interrogé sur sa gestion de l’épidémie, Donald Trump a défendu son action : « Je trouve que ce que nous avons su faire est formidable, si nous n’avions pas fermé nos frontières, nous aurions 1,5 à 2 millions de personnes déjà mortes.point 323 |

On a fait les choses bien, désormais (…) on comprend cette maladie, personne ne la comprenait parce que personne n’a jamais rien vu de tel.point 128 |  »point 132 | 1

« La chose qui s’en rapproche le plus, disent-ils, c’est la grande pandémie de 1917. C’était terrible de perdre de 50 à 100 millions de gens, et cela a probablement mis fin à la Seconde Guerre mondiale. Tous les soldats étaient malades. C’était une situation terrible », a-t-il ajoutés.