Douceur de vivre à Majorque, la plus grande île des Baléares espagnoles

Alors que la campagne de vaccination s’accélère et que l’ouverture des frontières se profile à l’horizon, j’aimerais vous tenter par cette île des Baléares qui équilibre à la perfection farniente et culture, exotisme et joie de vivre: Majorque.

On pourrait craindre une surpopulation et une dégradation de l’environnement due à cette masse de voyageurs.

Pourtant il n’en est rien, et on peut facilement se soustraire aux aficionados des plages pour aller se perdre en montagne, surprendre la brume matinale qui s’étire entre les toits de villages agricoles, ou découvrir au hasard d’une randonnée de superbes petites criques aux eaux cristallines.

Palma, capitale de Majorque, est une ville on ne peut plus vivante et sympathique avec son incroyable cathédrale, la Seu, sa Llotja (véritable bijou de l’architecture gothique), ses remparts, ses allées de palmiers et ses moulins à vent face à la mer.

Lire la suite sur @ L\'express