Du nouveau au sujet de la réouverture des collèges en France

Si la reprise de l’école au mois de mai ne fait pas l’unanimité, Edouard Philippe a réitéré sa volonté d’ouvrir les établissements scolaires le plus vite possible.

Une volonté de retrouver les bancs de l’éducation qui ne doit pas faire oublier la santé des élèves.

En effet, une reprise à la normale risquerait d’exposer les enfant à des risques de contamination, et donc leurs familles.

Toutefois, invité sur la France 2 le mardi 14 avril, le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a précisé que la date du 11 mai ne signe pas le retour à la normale pour toutes les écoles mais le début d’une levée progressive du confinement. Il a rassuré les enseignants en leur assurant que des aménagements seront à prévoir pour reprendre l’Ecole dans les meilleures conditions.