Du sursis pour le cyber-harceleur qui avait menacé de mort une journaliste et son enfant

Un étudiant en philosophie qui a menacé la journaliste Nadia Daam sur internet a été condamné à 5 mois de prison avec sursis.

Des propos qui ont été condamnés par la justice. En effet, l’étudiant a été déclaré coupable de menaces de crime envers la fille de la journaliste, et condamné à 5 mois de prison avec sursis et 2 500 euros de dommages et intérêts pour préjudice moral, rapporte nos confrères de France Bleu. Les charges pour “menaces de mort” ont quant à elles été abandonnées.

Ces propos avaient évidemment choqué la journaliste et eu des conséquences sur sa vie. Nadia Daam a été obligée de déménager et même de changer sa fille d’école. Elle a également stoppé les chroniques à la radio.

Lire la suite sur @ Ohmymag