Elle a fabriqué un tampon géant à partir d’applicateurs abandonnés. Voici pourquoi

ENVIRONNEMENT – Quoi de plus pratique qu’une sculpture de 5′9 pour militer? C’est l’astuce qu’a utilisée Ella Daish, une jeune femme britannique et fondatrice de la campagne #EndPeriodPlastic (“supprimez le plastique des protections hygiéniques”).

Cette dernière a demandé aux gens de lui envoyer les applicateurs de tampons en plastique qu’ils trouvaient sur la plage, les parcs ou dans la rue. Cet objet en plastique polluant lui a été envoyé plus de 1000 fois et c’est grâce à ces récoltes qu’elle a créé sa sculpture.

“J’ai demandé aux gens de prendre leurs précautions lorsqu’ils les ramassaient. En raison de la pandémie, mais aussi en raison de la provenance des applicateurs de tampons”, assure Ella Daish au HuffPost britannique.