Elle donne les restes de la nourriture à un sans-abri

Dans les grandes métropoles, ils sont tellement nombreux qu’ils peuvent provoquer un sentiment d’impuissance. Face à cette foule de passants, les sans-abris sont abandonnés à leur détresse de sans-voix. Pourtant, derrière ces personnes jugées « marginales » se cachent des histoires similaires au nôtres avant qu’un jour tout bascule. « Ils n’ont qu’à se trouver un travail » « Ils sont lâches » « Je ne serais pas aussi indigne pour mendier » Autant de remarques auxquelles les sans-abri font face tous les jours. Pourtant, ces derniers luttent tous les jours pour survivre dans la plus grande humilité.

Assise devant la vitrine d’un restaurant, une femme sans-abri attendait pendant des heures qu’un client ait la clémence de lui laisser quelques restes de nourriture. Malheureusement, les passants préféraient jeter leurs doggy-bag (sac de restes) que de les offrir à cette femme dans l’indigence. Carmen Mendez, une cliente de l’établissement a été touchée par la condition de cette dernière. « J’étais sur le point de jeter mes restes de poulet quand j’ai entendu une petite voix qui me demandait si je pouvais lui donner à manger. Je me suis retournée et c’était elle »

Lire la suite sur @ Incroyable