Elle refuse de redémarrer son bus de la RATP tant qu’une femme enceinte ne trouve pas de place assise

À Paris, une machiniste de la RATP a refusé de redémarrer son bus parce qu’une femme enceinte était debout, les autres passagers ne voulant pas lui laisser une place assise.

Jusqu’ici, rien d’anormal. Sauf que cette femme enceinte ne trouve pas de place assise, déjà toutes prises par d’autres usagers. C’est à ce moment-là que la conductrice du bus a eu le meilleur des réflexes : elle a refusé de redémarrer le véhicule tant que la future maman n’était pas confortablement installée.

“Tant que la dame enceinte qui vient de monter n’a pas trouvé de place assise, je ne redémarre pas”, a-t-elle exactement lancé dans son micro, selon un témoin qui a raconté cette aventure sur Twitter, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-contre.

Lire la suite sur @ ohmymag