Emmanuel Macron accusé de pousser les musulmans « vers le terrorisme »

En défendant le droit à caricaturer le prophète Mahomet, le dirigeant de la république russe de Tchétchénie estime que le chef de l’Etat français entraine les musulmans « vers le terrorisme ».

Le président français a même été comparé à un « terroriste » par le dirigeant tchétchène. Il lui reproche notamment de « qualifier des actions qui sont offensantes pour près de deux milliards de musulmans du monde de ‘liberté d’expression’ » et de vouloir « changer leur religion ».

« Je ne sais pas dans quel état se trouvait Macron lorsqu’il a fait cette déclaration, mais les conséquences d’une telle réaction peuvent être très tragiques », a indiqué Ramzan Kadyrov sur sa chaîne Telegram. « Le président français lui-même devient désormais comme un terroriste. Soutenant les provocations, il appelle secrètement les musulmans à commettre des crimes », a-t-il ajouté.