Emmanuel Macron giflé : Que risque l’auteur des faits ?

Après l’incident à Tain-l’Hermitage, dans la Drôme, deux individus, dont l’agresseur, ont été placés en garde à vue. A ce stade de l’enquête, les informations sont distillées au compte-gouttes. Ce qui est sûr, c’est que ce geste qualifié d’« ultraviolent » par Emmanuel Macron fera encore couler beaucoup d’encre dans les semaines à venir.

Le 8 juin 2021, le chef de l’Etat a reçu une gifle dans la Drôme alors qu’il venait saluer la foule. Bien que le président de la République ait continué sa visite, cet incident a marqué les esprits. En ce sens, les interrogations au sujet des sanctions encourues par l’auteur des faits se multiplient. Du point de vue de la loi, il est poursuivi pour « violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique ». C’est également le cas pour son complice présumé, qui avait filmé la scène.

Lire la suite sur @ Lescrieursduweb