En 1921, un homme dans le coma affirme avoir vu l’avenir et livre des détails véridiques sur notre époque et le futur

A son réveil, Paul Amadeus Dienach est cette fois-ci touché par la tuberculose et déménage à Athènes, ville à l’époque plus saine que Zurich. Il enseigne alors aux étudiants grecs le français et l’allemand. Parmi ses élèves se trouve un certain Georgios Papachatzis. Un jeune homme à qui l’enseignant confie la traduction de ses journaux intimes ; des écrits qu’il a réalisé après avoir été dans le coma.

Le professeur a tout juste le temps de confier ses journaux intimes à son élève, avant de quitter ce monde en 1924. L’étudiant grec se retrouve donc avec 800 pages, qu’il conserve précieusement. Cinquante ans plus tard, Georgios Papachatzis décide de les partager au plus grand nombre en les publiant sous le nom des « Chroniques du futur ». Le récit que découvrent alors les lecteurs est effroyable. Paul Amadeus Dienach, qui a vécu jusqu’en 1924, raconte une année de sa vie en 3906.

Lire la suite sur @ Lescrieursduweb