En plein couvre-feu, des élèves de l’école de police ont organisé une grande soirée

Ce sont des images difficilement compréhensibles qui ont été dévoilées sur Twitter par le journaliste de BFMTV, Raphaël Maillochon.

Entre une cinquantaine et une centaine d’élèves de l’École Nationale de Police ont organisé une fête dans leurs logements et sur le parking de l’école, le mercredi 28 octobre, et ce après 21 h. Or le couvre-feu était bien en vigueur à ce moment-là dans le département du Gard.

Mais ces élèves policiers ont bravé tout autant le couvre-feu que l’interdiction de rassemblement à plus de 6 personnes. Un comportement difficilement acceptable durant cette crise sanitaire.

Des élèves de l’école de police de Nîmes auraient organisé une «soirée clandestine» en plein confinement. Totalement inacceptable. Si ce fait est avéré, les élèves responsables ne seront pas dignes de porter l’uniforme et seront exclus. Pour être respecté il faut être respectable