Espagne : Près de 100 000 visons d’élevage positifs au coronavirus vont être abattus

Dans la région de l’Aragon, en Espagne, un élevage de visons, situé dans la localité de Puebla de Valverde, faisait l’objet d’une mesure d’« immobilisation préventive » interdisant la sortie d’animaux ou de produits dérivés depuis le 22 mai.

Les autorités de la région ont donc décidé leur abattage pour « éviter les risques pour la population », a expliqué le responsable.

« Nous parlons de l’abattage obligatoire de la totalité des animaux faisant partie de cette exploitation » a expliqué le responsable régional de l’élevage Joaquin Olona. Ce sont donc 92 700 spécimens de ces mammifères très convoités pour leur fourrure qui seront abattus.

Ce foyer de contagion a débuté avec un employé qui a été infecté en dehors de la ferme. Selon les autorités, les animaux pourraient avoir été contaminés par les salariés. Toutefois, il n’est pas possible de conclure avec certitude « s’il existe une transmission d’animaux à humains et vice versa », a souligné Joaquin Olona.