Essonne : L’instituteur entièrement tatoué ne peut plus exercer en classe maternelle

Depuis quelques jours, Sylvain, un professeur des écoles de l’Essonne entièrement tatoué, est au coeur de la polémique.point 116 | Celui que l’on surnomme Freaky Hoody se retrouve menacé par l’inspection académique de ne plus pouvoir enseigner dans les classes maternelles car son apparence physique choque de nombreux parents d’élèves dans son établissement.point 337 |

Les internautes semblent plutôt partagés dans cette affaire.point 55 | Certains estiment que l’apparence physique ne peut pas interférer sur le droit à enseigner, tandis que d’autres estiment que les professeurs doivent adopter une tenue « décente » à l’école.point 244 |

Le professeur des écoles entièrement tatoué, a déclaré sur BFMTV, ce lundi soir : « Mon apparence n’est pas un obstacle au quotidien parce que je pense être un bon professeur et faire de mon mieux dans mon travail et progresser d’année en année », avant d’ajouter : « Elle pose problème à certaines personnes mais c’est très peu : un parent sur mille et c’est tout le temps des parents d’enfants que je n’ai pas en classe.point 625 |