Est-il normal qu’une femme de 40 ans soit célibataire et sans enfants ?

Une trentenaire célibataire commence déjà à entendre l’horloge tourner, et ce, même de personnes qui sont bienveillantes à son égard. Ces dernières s’enquièrent de leur vie amoureuse quitte à se montrer intrusifs en poussant la potentielle « malheureuse » à faire des rencontres pour pouvoir correspondre au schéma qui leur est familier.

Passé la tranche d âge de 20 ans, les interrogations commencent déjà sur le ton de l’espièglerie. « Alors, quand vas-tu trouver l’amour ? » « As-tu quelqu’un pour la Saint-Valentin ? » « Quand nous invites-tu pour un mariage ? » « Pourtant, tu as tout pour plaire » sont autant de propos que l’on peut considérer comme embarrassants pour une fille célibataire. Même pendant l’enfance, les dessins animés insufflent l’idée selon le prince charmant est un homme providentiel qui viendra sauver une femme qui n’aurait qu’une idée en tête : trouver l amour. Si la femme finit par construire une relation, sa quête vers le bonheur clé-en-main n’est pas terminée. Reste ensuite à changer sa situation matrimoniale avec un homme sérieux. A ce moment-là, une autre étape vient parachever le destin d’une femme : avoir un enfant. Sans même connaître vos aspirations, ceux qui vous voient « tarder » à concevoir vous le feront comprendre, impatients de vous voir vivre une vie de famille. Si c’est souvent le cas, c’est parce qu’il s’agit d’une peur inscrite dans l’inconscient collectif. Peu de femmes seules et heureuses sont représentées, et on traite souvent celles qui font ce choix ou non de « vieilles filles », des parias exclues sur lesquelles beaucoup se plaisent à commérer. Alors que les femmes sont chaque jour de plus en plus libres de choisir, il est encore rare que l’on questionne les hommes célibataires sur la recherche de l amour. Mieux encore, un célibataire endurci est vu comme un Dom Juan que beaucoup envie. Une discrimination qui a encore la peau dure à l’heure où les femmes veulent aussi s’accomplir dans la vie professionnelle.