Etats-Unis : la grâce présidentielle s’est organisée en un marché lucratif

Des proches de Trump ont collecté des dizaines de milliers de dollars – et potentiellement beaucoup plus – auprès des personnes demandant une grâce présidentielle.

Les amis et alliés de Donald Trump profitent de riches criminels qui les paient pour faire pression sur le président afin qu’il les pardonne, a révélé dimanche le New York Times dans un reportage.

Le « marché » des grâces présidentielles – qui exclut les pauvres et les personnes sans lien avec la politique – reflète le « trafic d’accès qui a défini » la présidence de Trump, ainsi que son utilisation peu orthodoxe de ses pouvoirs de clémence pour récompenser ses amis, a noté le Times.