Etats-Unis : Trump accuse le logiciel électoral Dominion de « fraude »

Dominion Voting Systems est une entreprise canadienne fondée en 2003 et dont le siège social américain se trouve à Denver, dans l’État du Colorado.

Selon une étude de l’école de commerce Wharton de l’Université de Pennsylvanie, sa technologie concernait plus de 71 millions d’électeurs américains en 2016, dans un total de 1635 collectivités.

Ce qui en fait le deuxième plus gros fournisseur du pays, derrière l’entreprise Election Systems & Software.

Donald Trump a relayé, jeudi dernier, dans un tweet, en lettres majuscules, des informations de la chaîne conservatrice One America News Network (OANN), selon lesquelles le logiciel Dominion aurait «effacé 2,7 millions de votes Trump à travers le pays», et que des centaines de milliers de votes qui lui étaient destinés avaient été réattribués à Joe Biden dans des États utilisant la technologie Dominion.