Féminicides : un mémorial pour 122 femmes assassinées érigé à Paris

Les noms de 122 femmes assassinées par des hommes au cours de l’année écoulée en France ont été inscrits sur un mur de Paris dimanche soir dans le cadre d’un mémorial pour marquer la première année d’une campagne d’affichage qui a mis en lumière la crise du féminicide dans le pays.

Le mouvement, lancé par un groupe de militantes connues sous le nom de « les colleuses », a débuté à Paris en août 2019 et a depuis vu des centaines de slogans anti-féminicides placardés sur les murs à travers le pays.

« Maureen, 28 ans, battue à mort par son petit ami », en lit un. « Elle le quitte, il la tue », dit un autre.