Geneviève Guilbault accuse Dominique Anglade de tenir un discours «irresponsable»

QUÉBEC — La tension a monté d’un cran, mercredi, entre le gouvernement Legault et l’opposition libérale, accusée d’irresponsabilité.

Selon elle, l’opposition libérale doit être dénoncée parce qu’elle laisse planer la menace de désobéissance civile, minant le moral des Québécois et tenant des propos qui pourraient les inciter à ne pas adhérer aux consignes sanitaires.

Mme Anglade «a fait miroiter de la désobéissance civile et des troubles à la paix sociale», dans le but de critiquer le gouvernement, selon l’analyse faite par Mme Guilbault.

«C’est irresponsable» d’agir ainsi, a-t-elle ajouté, convaincue que la cheffe de l’opposition officielle n’a pas le droit de «laisser planer des menaces, des choses, qui ne sont pas de nature à favoriser l’adhésion aux mesures de santé publique».