Gisèle Halimi vient de décéder, une grande figure féministe s’en va…

La nouvelle vient de tomber. La célèbre avocate Gisèle Halimi s’en est allée. Elle laisse derrière elle une trace indélébile dans la cause féministe. Retour sur sa vie et ses combats.

Gisèle Halimi est née en 1927 en Tunisie française dans une famille modeste juive. Dès lors qu’elle en a l’âge Gisèle affirme son indépendance et s’affranchit de toutes dominations. Elle part à Paris en 1945 afin de faire des études de droits.

Diplômée, elle a à cœur de défendre les causes qui lui sont justes. Celles-ci seront ses combats tout au long de sa vie.

En 1971, elle est la seule avocate à signer le Manifeste des 343, paru dans le Nouvel Obs, dans lequel 343 femmes ont eu le courage de dire “Je me suis faite avorter” ! Pour faire changer les choses, Gisèle Halimi ne lâche rien.

Lire la suite sur @ Ohmymag