Hérault: une fillette est morte après une injection d’adrénaline faite par erreur

Ce lundi 25 mai, à l’hôpital Saint-Clair de Sète, dans l’Hérault, une fillette de 11 ans a été envoyée vers le CHU de Montpellier car elle était entre la vie et la mort.

Sa mère a confié: « On lui a fait une première injection de Spasfon pour la soulager et puis, un deuxième infirmier est rentré dans la salle où elle se trouvait. Il y avait un chariot devant la porte, il y a pris une ampoule et lui a fait une deuxième injection« .

Peu de temps après, la maman a expliqué que l’état de sa fille s’est subitement aggravé, elle a commencé à trembler et à vomir du sang avant de faire un arrêt cardiaque.