Il a sauvé 669 enfants juifs de la déportation nazie grâce à des voyages en train : les survivants le remercient toujours

Les années entre 1933 et 1945, celles où se sont déroulées la Seconde Guerre mondiale et la tragédie de l’Holocauste, ont été parmi les plus sombres de l’histoire contemporaine. Dans les livres d’histoire, on peut apprendre la dynamique de tous les événements de l’époque, y compris les batailles, mais on connaît beaucoup moins l’histoire des protagonistes individuels qui, à leur manière, ont marqué l’histoire en sauvant des centaines de vies. L’un d’eux s’appelait Nicholas Winton, un homme qui, grâce à son courage, a réussi à sauver 669 enfants juifs dans la Tchécoslovaquie occupée par les nazis, en les faisant se réfugier en Angleterre, son pays d’origine. Nicholas Winton n’a même pas parlé à sa femme Grete de ce qu’il avait fait pendant ces années, à tel point que celle-ci n’a découvert qu’en 1988, presque par hasard, l’histoire de ces sauvetages, en fouillant dans de vieilles malles au grenier : pour Nicholas, c’était normal, il n’y avait rien d’héroïque, et même il aurait voulu en sauver beaucoup plus !

Lire la suite sur @ Arts-culture