Il reçoit son salaire en pièces de 1 centime devant sa porte

Andreas Flaten et Miles Walker avaient visiblement du mal à s’entendre et au travail, l’atmosphère était tendue. Tant et si bien qu’en novembre 2020, le salarié ne l’a plus supportée. Andreas a donc pris la décision de quitter son poste avant que la situation ne s’envenime plus, raconte sa petite amie.

Déterminé à être payé, le mécanicien fait alors parvenir un second courrier à son ancien employeur pour lui réclamer le versement immédiat de la somme. L’Américain stipulait dans son courrier être prêt à engager des procédures judiciaires si cela s’avérait nécessaire. Visiblement, Miles Walker n’a pas du tout apprécié cette lettre et le lui a fait savoir, à sa manière.

Lire la suite sur @ Lescrieursduweb