Il y a un « Mur des mensonges » à Manhattan qui énumère plus de 20 000 mensonges du président Donald Trump, mais il a déjà été vandalisé

La station de radio Radio Free Brooklyn a récemment exposé une gigantesque fresque intitulée « Mur des mensonges » devant le Pine Box Rock Shop, situé au 12 Grattan St. à Bushwick. Le mur a été installé le 4 octobre dernier pour mettre en évidence 20 055 affirmations fausses ou trompeuses du président Donald Trump depuis qu’il est en fonction. Toutes les citations figurant sur ce mur ont été vérifiées par le Washington Post. Les affirmations du président figurant sur le « Mur des mensonges » sont classées par ordre chronologique et codées par couleur.

« Vu de loin, cela ressemble au chaos, soit une métaphore appropriée pour cette présidence, mais quand on s’en approche, on peut lire les mensonges individuels, qui sont classés par ordre chronologique et codés par couleur selon des catégories comme le coronavirus, la Russie, l’immigration, l’environnement et l’emploi », a déclaré au Bushwick Daily l’artiste Phil Buehler, qui a suggéré l’exposition. « Ensuite, quand vous reculez, vous pouvez reconnaître des modèles dans les mensonges de Trump. »

Lire la suite sur @ Incroyable