Insémination artificielle : un gynécologue est le père biologique d’au moins 17 enfants

L’ancien gynécologue, qui est aujourd’hui décédé, est ainsi le père d’au moins 17 enfants, d’après un communiqué de l’hôpital où il travaillait.

L’hôpital a qualifié ces actes comme « moralement inacceptables« . Jan Wildschut pourrait être le père d’encore plus d’enfants.

L’affaire a été révélée par hasard lorsqu’un des enfants en question a effectué un test ADN pour une recherche généalogique. Il a alors eu une correspondance avec une femme, une nièce du gynécologue, ce dernier étant décédé en 2009.

Aucune enquête ne sera ouverte puisque les faits se sont déroulés lorsqu’il n’existait pas encore de loi ou de réglementation sur les fertilité et l’insémination.