Jacob Blake envoie un message vidéo depuis son lit d’hôpital

M. Blake, qui, selon sa famille, est peut-être paralysé à partir de la taille, a également exprimé un certain espoir en déclarant qu’il y avait « beaucoup plus de vie à vivre ».

Certaines des manifestations à Kenosha, la ville où M. Blake a été abattu, ont tourné à la violence, et deux personnes ont été tuées.

Entre-temps, M. Blake a comparu au tribunal vendredi, plaidant non coupable des accusations criminelles déposées avant la fusillade.

Dans une vidéo postée sur Twitter par l’avocat de sa famille, M. Blake – toujours dans son lit d’hôpital – a parlé de la douleur qu’il ressentait.

« Toutes les 24 heures, c’est de la douleur, rien que de la douleur. J’ai du mal à respirer, j’ai du mal à dormir, j’ai du mal à me déplacer d’un côté à l’autre, j’ai du mal à manger », a-t-il dit.