“J’ai dormi dehors”, Amel Bent face à de gros problèmes financiers au cours de sa vie

Dans cette fiction de France 2, Amel Bent interprète le rôle de Malika Bellaribi, une jeune fille pauvre et privée de l’usage de ses jambes. Rien ne la prédestine à devenir une cantatrice populaire, pourtant, Malika va réussir à monter sur scène pour chanter Carmen. Un destin émouvant, qui n’est pas si éloigné de celui de la chanteuse elle-même.

A ses débuts, Amel Bent courrait les castings et devait faire face à « la barrière sociale » et « la pauvreté », confie-t-elle. Tout comme Malika dans « Les Sandales blanches », la chanteuse n’avait pas d’argent pour se lancer. Le chant était alors à ses yeux le seul moyen de sortir de la précarité.

Lire la suite sur @ Lescrieursduweb