« Je me suis promis que si je vois un masque ou si je vois un gant, je m’arrête et je le ramasse »

Avec le port du masque obligatoire, il n’est pas rare, malheureusement, d’en voir joncher les rues et les trottoirs.