Jean-Louis, 60 ans, a travaillé pendant 32 ans et vit aujourd’hui à la rue

« Je n’ai plus de logement », explique-t-il aux journalistes. « Quand il fait froid, ce n’est pas agréable », confie Jean-Louis qui dit ne plus avoir de chauffage depuis « plus de trois mois ».

Cet hiver, l’homme s’est résolu à faire appel à une association pour passer ses nuits au chaud. « C’est la première fois », confie-t-il, l’air abattu.

En France, la pauvreté chez les seniors gagne du terrain. La crise sanitaire n’a rien arrangé et ils sont nombreux à ne plus parvenir à joindre les deux bouts. Près d’une femme sur dix, de 75 ans et plus, vit sous le seuil de pauvreté. Un chiffre qui est de l’ordre de 7,6 % pour les hommes de cette même tranche d’âge.

Lire la suite sur @ Lescrieursduweb