La Chine met en garde contre l’apparition d’une pneumonie mortelle inconnue au Kazakhstan

« Selon les médias kazakhs, depuis la mi-juin, la région d’Atyrau, la région d’Aktobe et la ville de Shymkent sont confrontées à un nombre accru de patients atteints de pneumonie.point 224 |

Actuellement, le nombre de personnes infectées dans ces régions s’élève à environ 500 personnes, plus de 30 personnes sont dans un état critique », a déclaré l’ambassade de Chine au Kazakhstan dans un communiqué.point 207 | 1

Selon la mission diplomatique chinoise, ce type de pneumonie a un taux de mortalité beaucoup plus élevé que le COVID-19.

« Le ministère kazakh de la santé et d’autres organismes étudient actuellement ce virus, qui provoque une pneumonie. La situation n’est pas encore claire », selon la déclaration.