La COVID-19 utilisée par des malfaiteurs comme prétexte pour perpétrer des fraudes

DRUMMONDVILLE, Qc — La police signale de récents cas de fraude qui ont été perpétrées par téléphone dans la région Centre-du-Québec lorsque les malfaiteurs ont utilisé le prétexte de la pandémie de COVID-19 pour détrousser leurs victimes. 

Les fraudes ont été signalées la semaine dernière aux policiers de la Sûreté du Québec de la MRC de Drummond.

Des citoyennes ont dit avoir reçu un appel téléphonique d’une personne disant travailler pour le Mouvement Desjardins et qui leur mentionnait qu’elles avaient été victimes de fraude.   

Lors de la conversation téléphonique, la personne suspecte a pu obtenir le numéro d’identification personnelle (NIP) de cartes bancaires ainsi que d’autres informations des victimes en prétextant qu’elles avaient l’obligation de les fournir par téléphone étant donné la procédure établie en raison de la pandémie.