La fessée aggrave le comportement des enfants d’après une étude

Dans cette étude, les chercheurs ont examiné un groupe de 69 études antérieures provenant de divers pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, la Chine, la Colombie, la Grèce, le Japon, la Suisse et la Turquie. Si certains résultats ont montré un ensemble de résultats négatifs et positifs de la fessée, la plupart ont conclu à un impact négatif.

Après avoir recueilli les données, les chercheurs sont arrivés à la conclusion que la fessée peut accroître les problèmes de comportement au fil du temps, notamment en provoquant une augmentation de l’agressivité, du comportement antisocial et du comportement perturbateur. Ils ont également conclu que la fessée n’est pas liée à des résultats positifs au fil du temps…

Lire la suite sur @ Arts-culture