La fin de mandat de Donald Trump lui coûte une fortune

Tenu par beaucoup comme responsable de l’incroyable attaque du Capitole le 6 janvier 2021, Trump paie non seulement le prix politique de ses actions avec un 2e impeachment et des pontes républicains qui lui tournent le dos, mais semble aussi parti pour voir son portefeuille personnel sérieusement puni avec la perte de partenaires financiers majeurs.

L’un des plus gros coups durs pour Trump est arrivé mardi 12 janvier, quand il a été rendu public par le New York Times que sa banque historique, la Deutsche Bank, le lâchait. L’établissement allemand a décidé de ne plus faire affaire avec le président américain ou avec ses entreprises à l’avenir alors qu’il était resté à ses côtés dans les moments les plus durs.