“La propagation du Covid-19 a fourni un modèle pour les terroristes” : un expert en armes chimiques tire la sonnette d’alarme

Un ex-colonel britannique alerte sur la menace d’attaques chimiques et de guerre biologique. Celles-ci deviendraient de plus en plus réalistes avec une Covid-19 qui pourrait donner de mauvaises idées à des États ou des groupes terroristes.

Des arguments qu’il a appuyés par des exemples autour de Daech qui aurait “tenté d’introduire la peste dans les camps de réfugiés en Syrie” ou encore des djihadistes qui auraient “réussi à obtenir une grande quantité de ricine de guerre en Allemagne”.

Comme d’autres Britanniques, Hamish de Bretton-Gordon a encore en tête l’empoisonnement au Novitchok de Sergueï et Ioulia Skripal à Salisbury, en 2018, dont les services des renseignements extérieurs russes sont pointés du doigt par le Royaume-Uni. La même année, les images insoutenables de l’attaque chimique de Douma, en Syrie, avaient provoqué une onde de choc sur le sujet.

Lire la suite sur @ Gentside