L’alimentation vivante : comment dire adieu à la nourriture industrielle

Promis, on ne vous demande pas d’avaler une anguille vivante, ou le gazon tout juste cueilli de votre jardin. Il s’agit d’un vrai régime alimentaire réfléchi.

L’alimentation vivante est soutenue par des médecins comme Jean Seignalet, un scientifique spécialiste de l’immunité. Elle consiste à privilégier les aliments frais et surtout non transformés, pour vous protéger contre la nourriture industrielle ultra-transformée qui cache souvent beaucoup de sucre ou de gras.

Vous avez peut-être déjà entendu parler de ce régime sous le nom de crudivorisme, qui favorise les aliments non cuits ou à une température ne dépassant pas les 40° pour éviter de perdre les nutriments, vitamines et minéraux qu’ils contiennent (vitamine D, B12, calcium, fer, zinc…).

Lire la suite sur @ Arts-culture