L’anxiété s’accentue chez les femmes qui accouchent durant la pandémie

MONTRÉAL — La pandémie a provoqué une hausse du stress et de l’anxiété chez les femmes qui ont accouché au cours des derniers mois, selon le rapport produit par des organismes communautaires qui apportent leur soutien aux femmes durant leur grossesse.

En effet, 38,6 % des personnes femmes sondées par l’entremise d’un questionnaire en ligne ont affirmé avoir subi beaucoup de stress ou d’anxiété quant à leur accouchement en temps de pandémie. Un pourcentage presque identique de femmes, soit 37,1 % des répondantes, ont indiqué avoir ressenti un stress «modéré». À titre de comparaison, seulement 10 % des répondantes ont affirmé que le contexte sanitaire n’a pas eu d’impact sur leur anxiété à l’approche de leur accouchement.