L’astuce de Jacques Chirac pour appeler discrètement ses conquêtes sans se faire prendre par Bernadette

Jacques Chirac et les femmes, c’est toute une histoire d’amour. Au point qu’il avait bien failli mettre son mariage et sa carrière en péril pour les yeux de la journaliste Jacqueline Chabridon. D’une discrétion qui ne trompait personne, sauf peut-être sa femme Bernadette, il usait de petites astuces pour la contacter et la voir.

Dans le livre Une histoire érotique de l’Élysée : de la Pompadour aux paparazzis, Jean Garrigues raconte certaines frasques de l’ancien président, avec notamment l’ouverture d’un magasin Cardin, en pleine nuit, pour offrir un chasuble à sa maîtresse, ou encore ces escapades rochelaises où Jacques Chirac se travestissait d’un simple jean et d’une perruque pour déjeuner en public avec sa favorite. La discrétion n’était pas son fort.

Lire la suite sur @ Gentside