L’AVC est la 3ème cause de mortalité : les 7 signes qui apparaissent un mois avant l’attaque

Lors d’un AVC, le cerveau n’est momentanément plus irrigué et est donc privé d’oxygène avec les risques que l’on connait. Cela peut être dû à un caillot qui vient bloquer la circulation ou à la rupture d’un vaisseau sanguin. Le premier est le plus fréquent, avec près de 80% des cas, pour 20% de situations hémorragiques.

Des explications inquiétantes qui soulignent la gravité de l’AVC et la nécessité absolue de réagir rapidement.

Bien sûr, chacun de ces symptômes pris à part peut être causé par une autre pathologie mais il faut y être vigilant. Et l’engourdissement asymétrique est le plus alarmant !

Lire la suite sur @ Sciencessanté