Le Bangladesh impose la peine de mort pour les viols après des viols collectifs et de vives manifestations

En France, les peines pour viol, tel que défini par l’article 222-23 du Code pénal, vont de 15 ans de prison ferme à l’emprisonnement à perpétuité (en cas de récidive ou si le viol est accompagné de tortures par exemple) comme l’indique Wikipedia.

Le Bangladesh a une législation complètement différente et a introduit la peine de mort pour viol. La décision a été prise suite à une série de viols collectifs qui ont eu lieu ces dernières semaines, selon NRC.

Du début de cette année à septembre, près d’un millier de cas d’agression sexuelle ont été signalés dans le pays. Plus d’un cinquième d’entre eux étaient des viols collectifs.