Le Canada permet à des patients en phase terminale de consommer des champignons hallucinogènes

Le gouvernement canadien a annoncé mardi qu’il autoriserait les patients en phase terminale à utiliser des champignons hallucinogènes dans le cadre d’une « thérapie à la psilocybine » afin de soulager leur anxiété en fin de vie.

En avril, quatre Canadiens souffrant de maladies en phase terminale ont demandé au ministère de la santé du gouvernement une exemption légale leur permettant d’obtenir et d’utiliser des « champignons magiques« , dont des études ont montré qu’ils aidaient à soulager l’anxiété et la dépression, rapporte CTV News.

L’organisation canadienne à but non lucratif Therapeutic Psilocybin (TheraPsil) a révélé mardi l’approbation de la ministre de la Santé Patty Hajdu pour une exemption, notant que les quatre patients seront les quatre premiers Canadiens à utiliser légalement des champignons hallucinogènes depuis qu’ils sont devenus illégaux en 1974.