Le compagnon d’Elisa Pilarski tente le tout pour le tout pour disculper son chien Curtis

Depuis le début de la semaine, les experts ont apporté des éléments qui établissent que Curtis, le chien qu’Elisa Pilarski promenait le jour où elle a été retrouvée morte dans la forêt de Retz, dans l’Aisne, est le responsable de son décès.

Après les analyses des morsures et des ADN sur plus d’une soixantaine de chien présent dans ces bois le jour du drame, pour les enquêteurs, le seul suspect, c’est Curtis, chose que Christophe Ellul, le compagnon d’Elisa Pilarski, n’accepte pas du tout.

Selon des sources, Me Alexandre Norion, l’avocat de Christophe Ellul va faire une demande de contre-expertise et dénonce surtout la condamnation sans réels fondements des experts: « C’est très violent pour lui.point 197 | Il y a cette idée qu’il aurait menti dès le départ sur ce qui est arrivé à la mère de son enfant.point 285 |