Le corps prévient quelques temps avant un accident vasculaire cérébral : 10 signes à détecter

Appelé aussi “attaque”, il est lié à une perturbation de l’irrigation de certaines cellules du cerveau ce qui conduit à un déficit neurologique localisé. En effet, les cellules nerveuses de la zone sont endommagées et périssent: les fonctions corporelles perturbées après une attaque cérébrale et la sévérité des séquelles dépendent de l’étendue et de la situation de la région touchée…