Le déconfinement controversé à l’épreuve du Sénat, les craintes persistent

Cette présentation prévue à partir de 14H30 doit être suivie d’un débat et d’un vote. Plus tard dans la soirée, le Sénat doit également se pencher sur le projet de loi prorogeant l’état d’urgence de deux mois, jusqu’au 24 juillet.

Cette prolongation, annoncée samedi par le gouvernement, ne peut en effet être autorisée que par une loi. Le texte doit être examiné par l’Assemblée nationale à partir de mardi.

Au cours du week-end, le gouvernement a également apporté des précisions sur l’assouplissement du confinement prévu à partir du 11 mai et a annoncé une “quatorzaine” obligatoire pour les personnes arrivant sur le territoire national, avec un isolement si elles sont malades.