Le dernier adieu entre deux époux à l’hôpital avant de mourir du Covid à trois jours d’intervalle

Relayé par le Manchester Evening News, ce récit marque l’une des histoires les plus touchantes, mais aussi l’une des plus tragiques de la pandémie. Après des décennies de vie commune, le couple britannique a fini par être emporté par la maladie apparue à Wuhan. Ils ont fêté leurs noces de platine l’année dernière. L’image de leurs mains jointes dans leurs lits a fait le tour du monde.

C’est près de Manchester, au Royaume-Uni que Derek et Margaret, âgés de 91 ans, ont partagé la quasi-totalité de leur vie commune. Tous deux initialement hospitalisés pour des problèmes de santé autres que le coronavirus, ils ont fini par être séparés lorsque Margaret a contracté le Covid-19 et a été transférée dans un autre établissement.

Lire la suite sur @ Incroyable