Le Dr Arruda désormais protégé par un garde du corps

Visé par «différentes menaces» au cours des derniers mois, le directeur national de santé publique Horacio Arruda bénéficie désormais des services d’un chauffeur et d’un garde du corps, a-t-il confié en conférence de presse mardi après-midi.

Cette protection lui aurait été offerte «compte tenu de l’analyse qui a été faite par la Sécurité publique [de] certaines menaces qui ont eu lieu et continuent d’avoir lieu».

Du bout des lèvres, il a évoqué la manifestation antimasque qui a eu lieu la semaine dernière devant sa résidence personnelle, à Sainte-Thérèse dans les Laurentides.

«Je crois beaucoup au droit de manifester. L’enjeu c’est quand on va dans des zones personnelles. Vous comprendrez que j’ai des voisins, j’ai des gens», a-t-il évoqué.