Le FBI enquêtera sur des appels robotisés demandant de ne pas voter

Ces appels ont été signalés dans différents États, dont New York, la Caroline du Nord, le Michigan, le Nebraska et le Kansas.

«Ces tentatives d’empêcher les citoyens d’exercer leur droit de vote sont décourageantes, dérangeantes et inacceptables», a dénoncé la procureure générale de l’État de New York, Letitia James, dans un communiqué annonçant que son bureau allait enquêter sur cette affaire. Elle a également averti que «quiconque tente de nuire à ce droit sera tenu responsable dans la pleine mesure où la loi le permet».

La procureure générale du Michigan Dana Nessel a indiqué que certains appels reçus par des résidents de la ville de Flint leur suggéraient de remettre leur vote à demain en raison de longues files d’attentes aux urnes.