Le frère de George Floyd attire la sympathie des électeurs le jour de l’élection

NEW YORK – La rumeur s’est rapidement répandue parmi les employés électoraux, mardi matin, dans un bureau du quartier de Brooklyn, à New York: le frère de George Floyd était présent.

Quelques électeurs sont venus voir Terrence Floyd, dont le frère George est mort pendant son arrestation à Minneapolis, ce qui avait déclenché des manifestations pour la justice raciale à travers le pays.

“Continuez le combat”, lui a dit une femme noire. D’autres ont demandé de prendre des photos avec lui.

Depuis la mort de son frère aîné le 25 mai, Terrence Floyd s’est retrouvé sous les projecteurs sans qu’il le demande. Ce chauffeur d’autobus de 42 ans de New York est normalement un homme calme, profondément attaché à ses trois enfants. Mais maintenant, il sent constamment une pression pour relayer la voix de son frère – surtout en ce jour de scrutin, où, à son avis, la justice raciale est un enjeu électoral.