Le général de Villiers a peur qu’une guerre civile éclate en France

Le chef d’État-major des armées, qui a démissionné de ses fonctions après une mésentente avec Emmanuel Macron en juillet 2017 a confié dans son troisième livre « L’équilibre est un courage » qui vient de sortir qu’il n’avait aucune rancune contre le chef de l’État.

Pierre de Villiers a aussi expliqué qu’il était inquiet devant les crises qui s’empilent car la France peut basculer à tout moment.point 121 | Le général a assuré qu’il y avait une demande croissante d’autorité de la part des Français et écrit: « Tout devient tellement chaotique que les gens ressentent ce besoin, réclament de l’autorité.point 315 |

J’ai trouvé intéressant d’aller les voir chez eux.point 57 | À ma grande surprise, aux Mureaux, ils m’ont dit : ‘Mon général, vous on vous respecte‘.point 151 |  »point 155 | 1