Le gérant d’une discothèque a entamé une grève de la faim pour exiger la réouverture des établissements nocturnes

Cela fait depuis dimanche que le gérant de la boîte de nuit Le Tremplin située à Montauban-de-Bretagne, a cessé de s’alimenter. Grâce à son action de grève de la faim, il espère attirer l’attention du gouvernement sur la situation préoccupante des gérants d’établissements nocturnes qu’il considère comme les « grands oubliés du déconfinement« .

En plus d’arrêter de manger, Mike Ludwig a indiqué avoir arrêté de boire : « J’ai arrêté aussi de m’hydrater, parce que je voulais une action forte ». « Je suis très très fatigué », a-t-il précisé.

La boîte de nuit de Mike Ludwig est le plus gros établissement de la région Bretagne. Elle a une capacité d’accueil de 2700 personnes et le gérant emploie 22 salariés qui sont pour le moment tous en chômage partiel. Pour le moment, aucune date n’est prévue pour la réouverture des établissements nocturnes.

Lire la suite sur @ Vonjour