Le “gongbang”, nouvelle tendance prisée des étudiants pendant la crise sanitaire

Ce nouveau phénomène, assez semblable à l’ASMR, est destiné aux étudiants et travailleurs qui auraient du mal à se concentrer.

Le principe : des étudiants se filment seuls à leur bureau, plongés dans leurs livres ou sur leur ordinateur pendant une séance de révisions, dans une ambiance généralement très studieuse.

Dans la plupart de ces vidéos, qui peuvent parfois durer jusqu’à plusieurs heures, aucune interaction avec l’internaute : seuls restent le bruit d’ambiance du lieu, le son des pages qui se tournent, des doigts qui tapotent sur un clavier, et éventuellement un petit fond sonore instrumental. Certains étudiants apparaissent à visage découvert, quand d’autres se floutent afin de préserver leur anonymat.

Lire la suite sur @ Gentside