Le groupe d’activistes Anonymous a hacké des radios de la police de Chicago pour diffuser le morceau « Fuck tha police »

Vendredi 29 mai, le groupe Anonymous a publié une vidéo sur Facebook à l’intention de la police de Minneapolis. Les activistes menaçaient de dévoiler les nombreuses bavures policières qu’elle a commis.

« Les policiers qui tuent des gens et commettent d’autres crimes doivent être tenus responsables, comme nous tous, sinon ils croiront qu’ils ont un permis pour faire tout ce qu’ils veulent », a indiqué le groupe dans la vidéo.

« Nous sommes solidaires avec les manifestants et les révolutionnaires qui se battent contre l’oligarchie américaine, qui se battent contre l’injustice d’un système raciste massivement corrompu qui a perduré pendant des générations. #BlackLivesMatter. »

Dans un autre tweet, le groupe d’activistes condamne fermement les violences policières : « Si la police ne peut pas se retenir et tire sur les journalistes, frappe les manifestants, et s’engage dans la violence, comment peut-on demander aux gens de se retenir ? Les gens en ont marre d’être brutalisés et assassinés. »

Lire la suite sur @ Vonjour